Je reçois régulièrement des messages de femmes qui n'osent pas passer le pas, qui pensent qu'elles ne sont pas faites pour une séance photo, qu'elles ne sont pas assez belles, plus assez jeunes... Quand ces mêmes femmes, qui ne sont pas modèles, décident de se faire plaisir, elles sont les premières surprises du résultat.

Cliquez sur les images pour passer en mode plein écran.
 

 

Témoignages

 

Lionel, un œil sensible et sincère sur les femmes...

La séance de Lionel parle d’envies, de tabous, de complexes. Il va chercher en chacune de nous ce qu’il pourrait extraire, de quel poids il pourrait nous soulager à travers sa photo-thérapie.

Lorsqu’on arrive chez lui, c’est un thé ou un café chaud qui nous attend et surtout un œil et une oreille attentifs. Au détour d’une conversation à priori banale il nous amène sur des chemins qui nous rattachent à notre «nous» bien caché, celui qui est tout enfoui, le tout petit masqué derrière nos diverses façades. La confiance s’instaure, et aussitôt l’envie de lui donner le meilleur vient cogner au creux de mon ventre. Si on pouvait me voir différemment ? Et si, et si… Au milieu de ce flot de questions il ouvre la porte qui mène au studio.

Les flashs et les objectifs, j’ai l’habitude, mais cette fois c’est différent. Lionel ne veut pas que « je pose ». Cette recherche d’authenticité me paraît trop vaste. Mais dès les premiers clics les encouragements du photographe me portent, et ils me portent si haut qu’au bout de quelques minutes, je me sens légère. J’ai presque l’impression de lui donner quelque chose, de partager un secret autour d’un sourire de petite fille.

Puis vient le silence, le ronflement des flashs s’arrête, les cliquetis du déclencheur se font muets et il reste cette voix, rassurante et satisfaite qui nous aide doucement à sortir de «l’instant». Il ne reste que l’impatience de voir le résultat de cette rencontre, marquante à coup sûr.

Ottavia

 

Il y a des gens avec qui l'on passe une grande partie de sa vie et qui ne vous apportent rien. Qui ne vous éclairent pas, ne vous nourrissent pas, ne vous donnent pas d'élan.               Et puis...
Il y a ceux que l'on croise, que l'on connaît à peine, qui vous disent un mot, une phrase, vous accordent une minute, une demi-heure et changent le cours de votre vie. Vous n'attendiez rien d'eux, vous les connaissiez à peine, vous vous êtes rendu léger, légère, au rendez-vous et pourtant, quand vous les quittez, ces gens étonnants, vous découvrez qu'ils ont ouvert une porte en vous, déclenché un parachute, initié ce merveilleux mouvement, mouvement qui va vous emporter bien au delà de vous-même et vous étonner. Vous ne serez plus jamais vermicelle, vous danserez sur le trottoir en faisant des étincelles et vos bras toucheront le ciel....
Merci Lionel.

Alizée

 

Le miroir... Cet ennemi qui nous ment chaque jour et surtout chaque jour un peu plus... Cet ennemi qui fait croire que rien ne va... Que tout est à jeter...
Le photographe... Cet ennemi du miroir, qui nous rappelle que le miroir est un menteur... Qu'on est encore une femme... Qu'on n'a plus 20 ans, qu'on a été mère mais qu'on peut encore marcher sans baisser la tête devant l'ennemi... Devant le miroir !
Tuez l'Ennemi les filles et faites un tour chez l'Ami, ça fait un bien fou :)
Mille mercis Lionel Pesqué, mille merci l'Ami !!!

Laetitia

 

On se plaint souvent d'être une femme, mais être une femme c'est le plus beau cadeau qu'on ai pu nous faire. J'ai porté deux vies dans mon ventre, j'ai senti mes deux bébés grandir, bouger, faire leur place. Mon corps en a subi les conséquences, mais ce sont des cicatrices qui disent: j'ai donnée la vie.                                                                                   

Alors malgré ce corps meurtri, je m'aime telle que je suis. Et c'est grâce à Lionel que j'appréhende ma nouvelle image d'une façon sereine. Un très grand merci à toi !

Vickie