50 fois plus belle.

On me fait souvent remarquer, non sans une certaine défiance, que je photographie souvent de "jeunes et jolies" femmes, que je n'ai pas beaucoup de mérite, que c'est plus facile. Dans l'absolu, ce n'est pas faux mais les choses me semblent un peu plus compliquées que ça. Il y a une quête certaine d'esthétisme dans mon travail et c'est vrai que dans ce cas, on peut dire qu'un beau corps va aider. Mais encore faudrait-il s'accorder sur ce qu'est un beau corps...

Notre société moderne nous bombarde d'images de femmes toutes plus rectifiées les unes que les autres et ces représentations deviennent petit à petit des références auxquelles aucune femme ne peut se comparer sans plonger dans une dépression profonde. 

Une femme (ou un homme d'ailleurs) mal dans son corps, déconnectée de celui-ci, ne sera jamais satisfaite de l'image qu'elle renvoie et ce corps ne trouvera jamais grâce à ces yeux, que ce soit à 20 ans ou à 40.

Pour moi (comme la vérité pour d'autres) la beauté est ailleurs. C'est cette petite flamme intérieure à laquelle j'essaie de me connecter pendant les séances. Une fois trouvée, elle rayonne et illumine les corps et les visages quels qu'ils soient.

Parmi les femmes qui font appel à moi, certaines n'ont plus 20 ans et le portent merveilleusement bien. Leur sagesse, leur expérience, leur vie de mères et parfois de grand-mères leur confèrent souvent une douce assurance. Et quand elles s'autorisent à se re-connecter à leur féminité, le résultat fait plaisir à voir et prouve que l'expression "La beauté n'a pas d'âge" n'est pas qu'un cliché. 

Je peux rarement poster des extraits de ces séances qui sont avant tout privées. Mais quand, comme aujourd'hui, on m'autorise à le faire, ça me rempli de joie.

Merci à Bénédicte de m'avoir accordé sa confiance et de m'autoriser à partager avec vous ces instants suspendus.  

Cliquez sur les images pour passer en plein écran.

 

La Séance Intimiste.

Certains d'entre vous le savent, ma façon d'aborder une séance photo lui confère souvent une dimension quasi-thérapeutique.

Re-connexion à son image, estime de soi... Un regard bienveillant et quelques photos qui resteront comme une collection de petits cailloux blancs aident souvent à retrouver son Chemin.

C'est particulièrement le cas avec la séance intimiste qui est une belle occasion de se ré-approprier son corps après des épisodes heureux (maternité), d'autres plus difficiles (maladie, séparation, violences...). C'est aussi s'autoriser à se redécouvrir et à s'accorder un petit regain de confiance en soi.

Cette séance peut se dérouler au studio ou à votre domicile selon vos envies.

1803_N_011.jpg
1802_LAURA_074.jpg
1803_MNL_017.jpg
1803_N_005.jpg
1802_LAURA_085.jpg
1803_MNL_050.jpg

La Donna Vitruviana

Il y a quelques temps, après être tombé sur un superbe documentaire sur Rodin (sur Arte et plus précisément sur sa fameuse Porte de l'Enfer), j'ai eu une profonde envie : un hommage. Un exercice pratique en quelque sorte. Ce genre de démarche est toujours un peu délicate. Je voulais surtout éviter de tomber dans le grotesque et, en même temps, ne pas trop me prendre au sérieux. 

Elsa et Niko ont accepté de me servir de modèles pour un premier essai que j'ai aimé concevoir avec eux : Le Baiser.

1705_ELSIKO_006r.jpg

J'ai continué l'expérience, avec cette fois, le concours de mon amie Céline. Rodin était toujours présent mais s'éloignait peu à peu :

1706_CR_040.jpg
1706_CR_060cnh.jpg

Le résultat m'a semblé suffisamment élégant pour ouvrir le champ des possibles. Pas forcément démarrer une véritable série mais garder à l'esprit qu'il était possible d'expérimenter.

Viennent mes premiers échanges avec Maëva. Elle pose, écrit, joue, "scénarise"... Une rencontre se décide, hier matin. Comme souvent aucune préparation, en route vers l'improvisation. Et puis, quelques heures avant son arrivée, un flash : l'Homme de Vitruve de De Vinci. Mais dans mon cas, je vois une femme...elle.

Elle arrive, nous discutons et je lui soumets l'idée. Elle est emballée (d'autant que cette oeuvre fait écho à un projet qui lui tient à coeur). Elle sera la Femme de Vitruve  pour cette fois. Mais je ne peux pas en rester là, impossible d'imaginer cette "oeuvre" déjà réalisée à quatre mains (et quatre pieds) sans l'écriture de Maëva. En filigrane, elle sera la trame de ce travail "bicéphale" :

 La Femme de Vitruve

La Femme de Vitruve

Primordiale

"Ode à la Femme et à sa beauté Primordiale" tel était le titre du post sur ma page Facebook, page qui je le rappelle a vocation à être une vitrine de mon travail. Cette publication a été retirée et mon compte bloqué pendant 24h. Je sais les règles qui régissent cet espace de partage (sic) et je ne m'en offusque pas (trop) d'habitude mais il se trouve que cette photo avait une vraie grande importance à mes yeux et que cette sanction m'a peiné. Aider modestement les femmes qui m'ont accordé leur confiance a retrouver une estime de leur corps et plus généralement d'elles même reste une joie de tous les jours. Difficile de synthétiser mon observation de ce Subtil intérieur qui les uni toutes. Mes Sages amis parleront de Féminin Sacré. Peu importe les mots, pour une fois, il me semblait avoir réussi à mettre en image cette quête, rassembler en une seule oeuvre la quintessence, le fondement de mon travail depuis presque 4 ans maintenant : me confronter à la fragilité et la force, à la douceur et la puissance, à l'universalité de ces corps qui portent la Vie. 

Ces oeuvres doivent êtres exposées sur des murs, éditées dans des livres...n'importe où tant qu'elles sont montrées dans leur "intégrité". Cet espace est le mien, il est Libre et je veillerai à délaisser le vacarme et le buzz pour vous inviter plus souvent par ici.

J'en profite pour remercier Désirée d'avoir, sans trop s'en rendre compte, incarné cette Vénus qui finalement est en chacune de vous.

Primordiale.nologo.jpg

Noémie

Petite sélection d'images issues de ma séance avec la douce Noémie. Bien trop tentant de mélanger les oeuvres de Guy le Tatooer qui ornent son corps et la chemise Mosquito Loco  "designée" par  ce dernier.

Satine

Capture d’écran 2018-01-25 à 08.29.24.png

Une belle première rencontre avec Satine. Des projets communs autour du bien-être et de l'estime de soi verront le jour d'ici peu et je ne peux que m'en féliciter vu la convergence de nos points de vue. Chères lectrices, si vous habitez du côté de Cazères, je ne peux que vous encourager a aller lui rendre visite.

Plus d'infos par ici : www.modern-depil-slim.com 

J'aurai d'ailleurs la joie de faire un shooting photo au sein de son institut le 17 février prochain. 

 

Rodin n'est pas loin.

Modèle : Céline 

Tirages Fine Art disponibles. Pour plus d'informations sur les formats et les types de papier, n'hésitez pas à me contacter.

A Darker Side - 03.2017

"Car un laque décoré à la poudre d’or n’est pas fait pour être embrassé d’un seul coup d’œil dans un endroit illuminé, mais pour être deviné dans un lieu obscur, dans une lueur diffuse qui, par instants, en révèle l’un ou l’autre détail, de telle sorte que, la majeure partie de son décor somptueux constamment caché dans l’ombre, il suscite des résonances inexprimables."

Junichirô Tanizaki - Eloge de l'Ombre

avec Peccadille 

Ines - 03.05.2016

Séance particulier. Une première pour elle et des images comme autant de récompenses d'avoir osé cette séance. Merci de m'avoir fait confiance Ines.

Cliquez sur les images pour passer en mode en plein écran.

Adeline - 14.03.2016

Deuxième séance avec Adeline cinq mois après la première. Peut-être un peu plus "mode" que mes séances habituelles mais toujours un plaisir de bosser avec elle. Cliquez sur les images pour passer en mode plein écran.

Mallaury - 10.03.2016

Première rencontre avec Mallaury... Cliquez sur les images pour passer en mode plein écran.

The Silent Cry - Marie

Séance improvisée. Marie danse, bouge et je repense à Carolyn Carson et à l'émotion que Sieff a dû ressentir en la photographiant... Cliquez sur les images pour passer en plein écran. 

Marlo - 02.02.2016

Belle et sensible séance avec Marlo Grapher. Cliquez sur les images pour passer en plein écran.

Comme une évidence - Marion - 21.01.2016

Pas facile de mettre des mots sur l'essentiel. Les séances avec Marion sont de cet ordre, simplement évidentes. Le courant passe...toujours. Les regards se comprennent, les attitudes sont anticipées, les mouvements pressentis, jamais rien de superflu. C'est peut-être ça l'essentiel: quand il n'y a rien à retirer... Cliquez sur les images pour passer en plein écran.

Purement et Simplement... Cassandre - 10.12.2015

Il y a un an, je travaillais pour la première fois avec Cassandre pour une série sur une approche intime et délicate du corps tatoué. Une belle rencontre et un bel échange avec une jeune femme sensible. Une année plus tard, nous revoilà chacun de part et d'autre de mon appareil. Une séance intense, sensible...à fleur de peau. Je ne suis pas un homme de lettres, j'espère que les images parleront d'elles-mêmes. Cliquez sur celles-ci pour passer en plein écran.

Adeline - 02.10.2015

Une première rencontre, une séance quasi-improvisée et un résultat au delà de nos espérances. Une séance peu commune... Merci Adeline. 

Cliquez sur les images pour activer le mode plein écran.  

Em'Line - 15.09.2015

Rencontre avec la charmante Em'Line et son regard totalement envoutant. Belle séance.

Cliquez sur les images pour passer en plein écran.