Primordiale

"Ode à la Femme et à sa beauté Primordiale" tel était le titre du post sur ma page Facebook, page qui je le rappelle a vocation à être une vitrine de mon travail. Cette publication a été retirée et mon compte bloqué pendant 24h. Je sais les règles qui régissent cet espace de partage (sic) et je ne m'en offusque pas (trop) d'habitude mais il se trouve que cette photo avait une vraie grande importance à mes yeux et que cette sanction m'a peiné. Aider modestement les femmes qui m'ont accordé leur confiance a retrouver une estime de leur corps et plus généralement d'elles même reste une joie de tous les jours. Difficile de synthétiser mon observation de ce Subtil intérieur qui les uni toutes. Mes Sages amis parleront de Féminin Sacré. Peu importe les mots, pour une fois, il me semblait avoir réussi à mettre en image cette quête, rassembler en une seule oeuvre la quintessence, le fondement de mon travail depuis presque 4 ans maintenant : me confronter à la fragilité et la force, à la douceur et la puissance, à l'universalité de ces corps qui portent la Vie. 

Ces oeuvres doivent êtres exposées sur des murs, éditées dans des livres...n'importe où tant qu'elles sont montrées dans leur "intégrité". Cet espace est le mien, il est Libre et je veillerai à délaisser le vacarme et le buzz pour vous inviter plus souvent par ici.

J'en profite pour remercier Désirée d'avoir, sans trop s'en rendre compte, incarné cette Vénus qui finalement est en chacune de vous.

Primordiale.nologo.jpg